Arprim logo 2017

M Farley logo web

 Marilyn Farley
Posture / Imposture
Du 9 septembre au 14 octobre 2017
Vernissage le samedi 9 septembre 2017 dès 15h

Depuis les dernières décennies, les musées n’ont de cesse de battre des records d’assistance. Sous l’impulsion d’expositions blockbusters et de présentations évènementielles exclusives, les institutions cherchent par tous les moyens à attirer les spectateurs. Les multiples programmes éducatifs qui bonifient le plus souvent les activités des musées tentent alors de trouver comment s’adresser à ces publics diversifiés et changeants. En outre, ce sont les guides, animateurs ou médiateurs, selon une dénomination qui varie d’institution en institution, qui sont responsables de développer différentes formes de médiation culturelle, cette métadiscipline visant à faciliter la réception des œuvres d’art et à encadrer l’expérience muséale. Leurs activités font plus que jamais l’objet de recherches et de questionnements, alors que la médiation s’impose comme un champ d’expertise d’importance dans la diffusion de la culture.

Marilyn Farley œuvre dans la médiation culturelle depuis plusieurs années. Puisant dans son expérience de terrain et dans celles de collègues rencontrés dans le cadre de recherches menant à l’obtention d’un diplôme de maîtrise en enseignement de l’art, elle nous présente l’exposition Posture / Imposture et Le petit guide des guides, un fanzine humoristico-réflexif sur les aléas de la profession. À l’aide de dessins caricaturaux, elle y expose les ambitions et les déroutes des guides-médiateurs, dont le rôle toujours mouvant est propice aux situations paradoxales. Les différents objectifs de la médiation, qu’il s’agisse d’accompagner, de transmettre des connaissances ou de susciter le dialogue, sont donc mis à mal dans des saynètes qui en montrent les possibilités et les limites. Se tenant loin d’une vision idéalisée, l’artiste porte plutôt un regard autocritique sur les attitudes et postures des guides, au travers desquelles pointent en latence les attentes quelques fois duelles, quelques fois antinomiques, des publics et des institutions. Puisque les données sur lesquelles s’appuie l’artiste ne reposent pas seulement sur son expérience personnelle, la multiplicité des stratégies de médiation illustrées peut suggérer une multitude de subjectivités qui varient de guides en guides, ce qui contribue au flou entourant la définition même de leur discipline.

L’espace dans lequel l’artiste présente ce premier fanzine et les illustrations qui en découlent restitue l’ambiance, sinon les codes, des musées ; du banc pas tout à fait confortable aux tables de lecture des habituelles zones de documentation et de consultation. Sur celles-ci sont mises à la disposition du public les transcriptions de discussions anonymes tenues entre Marilyn Farley et six guides-médiateurs œuvrant dans des musées et institutions culturelles. Abordant différents aspects de leur vie professionnelle, les participants livrent un témoignage qui éclaire les complexités d’une pratique qui, lorsqu’elle accomplit ses objectifs, semble s’effacer et se diluer dans l’expérience du spectateur. Réalisée il y a quelques années, la conversation est bonifiée de notes récentes, démontrant que l’exercice métacognitif à l’origine du Petit guide des guides est partagé par certains des participants, suggérant peut-être une propension à l’introspection chez les guides-médiateurs. Au mur, un vinyle autocollant montre un symbole développé par l’artiste, à mi-chemin entre l’œuvre d’art et la signalétique. Une bulle, généralement utilisée pour symboliser le discours, s’entremêle à un carré, rappelant l’idée de la quadrature du cercle. Représentant un problème insoluble ou, dans tous les cas, encore irrésolu, cette variation sur le problème mathématique classique schématise avec humour les difficultés communicationnelles auxquelles peuvent se heurter les guides-médiateurs dans la transmission du savoir.

Marie-Pier Bocquet
Coordonnatrice à la programmation

Télécharger le texte de Marie-Pier Bocquet (FR)
Download Marie-Pier Bocquet's text (EN)


Marilyn Farley détient un baccalauréat en arts visuels (Université Concordia, 2009) et une maîtrise en enseignement de l’art (Université Concordia, 2015), portant spécifiquement sur la médiation de l’art contemporain. Elle a occupé la fonction de guide-médiatrice au sein de différents organismes et institutions québécoises, notamment le Musée d’art contemporain de Montréal et le Centre d’art et de diffusion Clark, et a mis à profit son expertise dans la formation des guides du Musée d’art de Joliette en 2016. Ses recherches de maîtrise ont été diffusées lors de conférences et colloques depuis 2013 et publiées dans Vie des arts et Canadian Review of Art Education. L'exposition Posture / Imposture et  Le petit guide des guides sont présentés à Montréal pour la toute première fois.


 2017 09 FarleyM Arprim 22

Crédit photo : DPM 

Copyright © - Arprim, centre d'essai en art imprimé remercie ses partenaires financiers et commanditaires.

calq ajourcam-jpg-webcc desj clr